Abri de jardin en bois, abri de jardin metal ou autres, l’abri de jardin doit satisfaire un certain nombre de critères bien détaillés.

Le choix du matériau et les types d’abri

Pour construire un abri de jardin, le jardinier a le choix entre les matériaux les plus utilisés dont le bois, le métal et la résine selon sa convenance et son budget.

De même pour le type de l’abri, il va d’une cabane simplifiée, d’un abri équipé d’outils de bricolage, servant de cuisine d’été ou de chalet de jardin habitable. Mais dans tous les cas, ce choix dépend beaucoup de la destination à laquelle il sera affecté.  

L’installation et la fondation

Il est toujours recommandé que toute installation d’un abri de jardin doive être déclarée et en conformité avec la réglementation en vigueur de l’autorité locale. 

Le bon choix de la superficie doit tenir compte de différentes typesses de surfaces, entre autres : la surface utile, elle-même subdivisée en surface de moins de 5 m2, de 5 à 10 m2, de 10 à 20 m2 et de plus de 20 m2, la surface extérieure et la surface hors-tout.

En ce qui concerne la fondation, elle fait partie de la pièce maîtresse de la construction. C’est elle qui assure la stabilité et la durabilité de l’abri de jardin. L’ensemble de la structure dépend d’elle. Selon le poids à supporter, vous pouvez opter pour les types de fondation suivants : des pavés autobloquants, des plots et une dalle en béton. 

La construction

En plus de matériaux et de l’installation, une attention particulière doit être donnée à la porte, à la fenêtre, au plancher puisqu’ils doivent répondre également à son intégration à l’environnement.

Particulièrement, pour le chalet de jardin habitable, il faut penser à une installation électrique et à un minimum de confort.