De nouvelles subventions voient le jour afin d’aider les propriétaires à financer leur travaux de rénovation énergétique. A partir de 2020, le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) est supprimé, pour être remplacé par une nouvelle prime.

Mis en application par le gouvernement depuis 2005, le CITE va changer. Elle reste l’une des subventions les plus coûteuses pour le budget annuel de l’Etat. Elle a besoin d’un remaniement. C’est pourquoi à partir du 1e janvier prochain, 20% des accédants du CITE en seront automatiquement exclus. La prime se basera sur le type de travaux entrepris avec leur performance énergétique ainsi que sur les plafonds fiscaux des ménages demandant un accès à cette nouvelle prime.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que des travaux de ravalement de façade, isolation thermique par l'extérieur, étanchéité ou même changement de chaudière seront mieux remboursés qu’un simple changement de fenêtre, ou une chaudière à pétrole. Quitte à changer de chaudière, privilégiez le bois. Attention, l’isolation des combles d’un habitat sera désormais exclue des travaux remboursés par ce CITE 2.0.

Si vous avez besoin de travaux de ce type, que vous installez une toiture terrasse par exemple et que vous souhaitez renforcer l’étanchéité du bâtiment, contactez un spécialiste tel qu’Harmonie, expert de la rénovation énergétique en France. N'hésitez pas à demander un devis gratuit en étanchéité en toiture terrasse sur leur site internet.

Un point positif non négligeable avec cette nouvelle prime : Le paiement se fera immédiatement, au moment de régler la facture des travaux. Il ne faudra plus attendre de remboursement comme aujourd’hui, où il faut parfois attendre plus d’un an pour recevoir l’argent. Ce délai était très contraignant notamment pour les ménages en difficulté qui devait compter sur un trou trop important dans leur budget annuel.